Menu

 


Frais alloués au COGES: Le sénateur Koumoin René se dresse contre les autorités du système éducatif

Nouveau Réveil- 3/12/2020 
   
Le Sénateur-Maire Koumoin Konan René s’est récemment insurgé contre les frais alloués aux Comités de gestion des établissements secondaires (COGES) pour faire face à un certain nombre de problèmes dans cesdits établissements. C’était le lundi 30 novembre 2020 à l’occasion d’une cérémonie de remise de 150 tables-bancs au lycée Nanan Khissy Beynioua Fulbert de Diabo par le directeur général du trésor et de la comptabilité publique, Konan Assahoré Jacques, suite à un déficit de tables-bancs publié sur les réseaux sociaux. Remettant tous ces équipements de classe au chef d’établissement au nom du directeur du Trésor, le Sénateur-Maire de Diabo a saisi cette occasion pour dénoncer les faibles montants alloués au Comité de gestion des établissements secondaires. « Nous sortons, il y a quelques jours de cela, d’une réunion du COGES c’est un cri du cœur. Quand tu vois l’inscription en ligne qui va de 6000 à 9000 francs et quand on regarde ce qui est octroyé au COGES, c’est vraiment insignifiant. Ce sont 664 francs qui sont octroyés au COGES » a décrié le Vénérable Koumoin Konan René et de s’interroger « Où va le reste ? ». Pour le premier magistrat de la commune de Diabo, au regard du déficit criant de tables-bancs que connaissent les établissements secondaires, un effort doit être fait par le gouvernement central sur les allocations des COGES car soutient-il « En rétrocédant 664 francs sur 6000 francs que les parents d’élèves payent, c’est vraiment triste. ». Pour lui, si la part allouée aux COGES est revue à la hausse, cela permettrait au moins de faire face à beaucoup de besoins. « Quand on rétrocède, ne serait-ce que 2000 francs, avec l’effectif du lycée de Diabo qui est de 2600 élèves, ça peut faire beaucoup. Mais quand on envoie 664 francs et qui vient à compte-gouttes, c’est vraiment insignifiant. » a-t-il expliqué.

VENANCE SERY


Le Nouveau Réveil © 2005. Tous droits réservés
Réalisation et hébergement : Weblogy