Menu

 


Election présidentielle du 31 octobre : Plus de 453 453 handicapés plaident pour leur participation

Nouveau Réveil- 4/9/2020 
   
Pour atténuer la problématique liée à la question touchant à la vie démocratique des personnes handicapées en Côte d’Ivoire, et dans le souci d’apporter une réponse à la question de l’enrôlement des personnes vivant avec un handicap sur la liste électorale, la confédération des Organisations des Personnes Handicapées de Côte d’Ivoire (COPH-CI), en collaboration avec l’ONG internationale Chrétienne de développement CBM et l’union Européenne (UE) s’est engagée, ce jeudi 03 septembre, à prendre en compte les besoins spécifiques des personnes handicapées en période électorale à travers la création de projets de « Renforcement de la participation politique et citoyenne de personnes handicapées dans les processus électoraux en Côte d’Ivoire ». Le lancement officiel de cette dite cérémonie s’est tenu à la bibliothèque nationale sise au Plateau en présence de représentants de personnalités politiques, diplomatiques, de la délégation de l’Organisation internationale CBM et des personnes handicapées de la société civile. L’objectif de cette cérémonie est de statuer sur l’inscription effective des personnes handicapées sur la liste électorale dans 5 zones (Abobo, Yopougon, Port-Bouet, Bouaké et Daloa), la prise en compte des besoins spécifiques des personnes handicapées par les différents acteurs (CEI, Partis Politiques, Médias) pendant la période de campagne électorale et la réalisation d’aménagements raisonnables afin de garantir l’accessibilité des personnes handicapées aux scrutins électoraux. Pour Koné Aboubacar, président du conseil d’administration (PCA) de la COPHCI « En Côte d’Ivoire, bien que représentant une frange (453 453 personnes handicapées dont 42% de femmes et 100.000 personnes en âge de voter) importante de la population, nous personnes handicapées, notre participation est considérablement réduite dans plusieurs domaines essentiels de la vie sociale. Que ce soit l’emploi, l’éducation, la santé et même la politique ». a-t-il indiqué. Par la suite, il a souligné que « L’aboutissement de ce projet permettra d’apporter une réponse adaptée à la question de l’enrôlement des personnes vivant avec un handicap sur la liste électorale, de l’accès à l’information et de la participation pendant la période de campagne et aussi à celle de leur participation pleine et effective au scrutin ». Pour conclure, le PCA de la COPHCI a invité les uns et les autres à s’engager dans ce projet ambitieux.

SOSSIE S. (Stagiaire)


Le Nouveau Réveil © 2005. Tous droits réservés
Réalisation et hébergement : Weblogy