Menu

 


Economie nationale en 2020 La Côte d’Ivoire veut mobiliser 1494 milliards FCFA sur les marchés financiers

Nouveau Réveil- 11/1/2020 
   
Le ministère de l’Economie et des finances a décidé de mettre tout en œuvre pour créer les conditions favorables au développement de l’activité économique et à mobiliser les ressources nécessaires au financement des projets du Gouvernement. Le ministre Adama Coulibaly a instruit, à cet effet, ses collaborateurs de prendre les dispositions pour la mobilisation, sur les marchés financiers, cette année, de 1494 milliards Fcfa. « S’agissant de la mobilisation des ressources, la poursuite de la mise en œuvre du Programme Social du Gouvernement et des grands chantiers prioritaires requiert des financements importants.

C’est pourquoi, nous devons prendre les dispositions nécessaires à la mobilisation, sur les marchés financiers, des ressources nécessaires, conformément à la Stratégie de Gestion de la Dette à Moyen terme (SDMT), afin de garantir la soutenabilité de notre dette publique. Pour rappel, le montant à mobiliser en 2020 est de 1494 milliards de francs CFA. J’engage donc le Trésor Public à élaborer, sous l’impulsion de son Directeur Général, un plan de mobilisation des financements qui s’appuie sur toutes les opportunités offertes par les marchés et conformes aux engagements pris avec nos partenaires techniques et financiers » a-t-il dit, hier, à l’occasion de la traditionnelle cérémonie d’échanges de vœux qu’il a organisé à l’immeuble Sciam, entre lui et ses collaborateurs ainsi que des responsables des structures sous-tutelles de département ministériel.

Le ministre de l’Economie et des finances, qui a indiqué que la gestion 2020 intervient dans un contexte de maintien du dynamisme de l’activité économique, avec un taux de croissance du PIB projeté à 7,3%, a déclaré que les actions du ministère devront s’articuler au cours de l’année autour de 5 axes prioritaires. A savoir la clôture harmonieuse du programme économique et financier, la poursuite de la réforme du secteur financier, la mobilisation des ressources nécessaires au financement des priorités du Gouvernement, le renforcement du dialogue avec le secteur privé et la participation active au renforcement de l’intégration régionale, en matière de politique monétaire. Pour relever les défis, le MEF a demandé à ses collaborateurs de faire preuve d’anticipation, de professionnalisme tout en promouvant les valeurs d’éthique et de déontologie.

Il a également rappelé qu’en 2019, des efforts ont été déployés avec la contribution de tous les acteurs du système financier, pour mobiliser, à fin décembre 2019, un montant de 1 486,6 milliards contre un objectif de 1371,5 milliards de francs CFA. Il a par ailleurs relevé qu’afin de permettre aux PME de développer leurs activités, l’accent a été mis, en 2019, sur le règlement de la dette intérieure, plus particulièrement de la dette des fournisseurs. « Plus de 913,41 milliards de francs CFA ont été réglés au profit de 6947 fournisseurs » a-t-il dit. Le directeur de cabinet Mme Minafou Koné a exprimé la détermination de l’ensemble des travailleurs à accompagner le ministre pour l’atteinte de ses objectifs.

F.B


Le Nouveau Réveil © 2005. Tous droits réservés
Réalisation et hébergement : Weblogy