Menu

 


Côte d`Ivoire- Zambie 0-3 - Les Eléphants humiliés

Nouveau Réveil- 23/2/2009 
   
La note d`entrée est salée pour les Eléphants de Côte d`Ivoire en match d`ouverture du championnat d`Afrique, hier, au stade Félix Houphouët-Boigny. Devant un public venu nombreux du fait de la gratuité de l’entrée offerte par le Chef de l’Etat lui-même présent au stade, Kouadio Georges et ses poulains se sont inclinés par le score sans appel de 3 (trois) buts à zéro face aux Chipolopolos zambiens, plus expérimentés et plus réalistes.

Les Zambiens ont fait valoir leur expérience face à des Eléphants qui se sont montrés trop tendres. D`ailleurs Diomandé Aboubacar et ses coéquipiers vont subir, dès l`entame de la rencontre, les assauts offensifs des Zambiens. Sukuwaha Jonas, dès la première minute réussit une incursion dans la défense ivoirienne, mais son tir rase le poteau du portier Angban Didier. Le portier ivoirien, grâce à son baraka va sauver à plusieurs reprises son équipe. Cependant, la domination des Zambiens est persistante face à une défense ivoirienne devenue fébrile sur le côté N`gouan Ruffin. Le défenseur de l`Africa sports n`était visiblement pas dans son assiette. Les Chipolopolos vont justement exploiter son couloir pour s`offrir leur premier but. Une œuvre de Given Singuluma, l`attaquant des Chipolopolos aura raison de l`excellent gardien ivoirien à la 35è. Une minute après, les Zambiens trouveront les filets mais à la surprise générale, l`arbitre Seechurn Rajindraparsad refuse le but pour position d`hors jeu. Les Zambiens se contenteront de l`avantage d`un but pour la première mi-temps.

A la reprise, les Ivoiriens sont cueillis à froid, dès la 46è mn par le même Given Singuluma,à la conclusion d`une belle action collective.

Mis en difficulté, Kouadio Georges, jette ses réservistes dans le bain. Tanoh Jacques rentré juste avant le 2è but à la place de Guédégbé Corbin, l`ombre de lui-même et Antoine N`gossan à la place d`Adou Dago. Malgré quelques éclaircies d`Antoine N`Gossan, les Eléphants n`auront pas les armes nécessaires pour refaire surface. Au contraire, ils pendront un troisième but à la 88è et pire termineront le match à dix, suite à l`expulsion du défenseur Saouré Florent. Les carottes étaient bien cuites pour les poulains de Kouadio Georges et ses poulains qui font leur entrée par la mauvaise manière dans cette compétition. Les Eléphants sont condamnés à gagner les deux derniers matches pour se qualifier. L`espoir est donc permis car en 84, l`on se rappelle que Monguéhi et les siens avaient défait le Togo 3 à 0 mais ils n`ont pas franchi le premier tour. Alors peut-être cette défaite ouvrira les portes du 2è tour aux Eléphants sait-t- on jamais.

DE BOUAFFO


Le Nouveau Réveil © 2005. Tous droits réservés
Réalisation et hébergement : Weblogy