Menu

  Le Nouveau Réveil - N°5591 - samedi 17 octobre 2020

Menu
 Rubriques
- Accueil
- Nécrologie
- Politique
- Galerie Photos
 Informations
- Contacts
 Archives
Mois :
Année :
   
KIOSQUE NUMERIQUE
Achetez l'intégralité du journal Le Nouveau Réveil
au format numérique  - 
Situation politique en Côte d’Ivoire : Herman Cohen, ancien secrétaire d’Etat américain, fait trois propositions à Ouattara

samedi 17 octobre 2020

Imprimer l'articleEnvoyer l'article par E-mail
L
’ambassadeur Herman Cohen, ancien secrétaire d’Etat Américain, a co-animé, jeudi dernier, une conférence avec l’ambassadeur Youssoufou Bamba, anciennement en mission à l’Onu pour le compte de la Côte d’Ivoire, membre du secrétariat exécutif du Pdci-Rda, actuellement en mission aux Etats-Unis. Pour le diplomate américain, il ne fait aucun doute que « le parti politique du président Ouattara lui a demandé de se présenter après la mort du Premier ministre Amadou Coulibaly, au lieu de désigner un nouveau candidat ». En faisant droit à la requête de ses partisans, Ouattara, fait savoir Herman Cohen, « a entamé un processus qui a contribué à rendre sa situation de plus en plus illégitime ». L’ambassadeur Cohen estime que le fait de déclarer le président Laurent Gbagbo et l’ancien président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro « inéligibles à se présenter à l’élection présidentielle », pour avoir été condamnés par contumace, a confirmé « l’illégitimité de la candidature du Président Ouattara. Leur condamnation a privé leurs nombreux partisans de la possibilité de voter pour leur politicien préféré ». Pour avoir des élections libres et régulières en Côte d’Ivoire, l’ambassadeur Herman Cohen fait des recommandations : « Il est bon de changer les membres de la CEI avec de nouveaux yeux pour une nouvelle élection. Face à la pression croissante de la population de Côte d’Ivoire, le Président Ouattara doit changer d’avis et décider de ne pas se présenter. Il faut retarder les élections de plusieurs mois, pour donner au parti du président Ouattara le temps de choisir un autre candidat, tout comme les candidats Henri Konan Bédié, Laurent Gbagbo et Guillaume Soro doivent être autorisés à se présenter à l’élection ».

P.K Achetez tout le journal

Le Nouveau Réveil

Le Nouveau Réveil © 2005. Tous droits réservés