Menu

  Le Nouveau Réveil - N° - mardi 30 juillet 2019

Menu
 Rubriques
- Accueil
- Santé
- Faits Divers
- Sport
- Déclarations
- Art et Culture
- NTIC
- Politique
- Économie
- Editorial
- Région
- Société
- Nécrologie
-
- Afrique
- Galerie Photos
 Informations
- Contacts
 Archives
Mois :
Année :
   
KIOSQUE NUMERIQUE
Achetez l'intégralité du journal Le Nouveau Réveil
au format numérique  - 
Presse/ Prix Anp de l’excellence : Les innovations apportées

mardi 30 juillet 2019

Imprimer l'articleEnvoyer l'article par E-mail
L
e Prix Anp d’excellence change de nom à partir de l’édition 2020. Il devient ‘’Le Grand prix de la presse de Côte d’Ivoire’’. L’information a été donnée par Raphaël Lakpé, président de l’Autorité nationale de la presse (Anp). C’était le vendredi 26 juillet 2019 à Marcory, lors de la cérémonie de lancement dudit prix dans sa nouvelle formule et de célébration des personnalités ayant contribué à la promotion de l’excellence dans la presse ivoirienne. A cette occasion, les critères managériaux de la presse imprimés ont été révélés.

A savoir : Le dépôt des états financiers à la Direction générale des impôts, la situation cotisante de l’entreprise de presse vis-à-vis de la Cnps, le paiement des salaires conformément à la convention collective annexe des journalistes professionnels et de professionnels de la Communication, le paiement régulier des salaires des journalistes professionnels de la Communication, la possession de la Carte d’identité de journaliste professionnel (Cijp) en cours de validité signée par le directeur de Publication, le rédacteur en chef, le rédacteur en chef adjoint ou le secrétaire de la rédaction, l’emploi en majorité de professionnels.

Côté presse numérique, les critères se déclinent en : la déclaration de l’entreprise à la Cnps, la déclaration des journalistes professionnels et des professionnels de la Communication à la Cnps, la déclaration de l’entreprise à l’Inspection du travail, le paiement des salaires conformément à la convention collective annexe des journalistes professionnels et des professionnels de la Communication, le dépôt des états financiers à la Direction générale des impôts, la situation cotisante de l’entreprise vis-à-vis de la Cnps, la possession de la Cijp en cours de validité signée par le directeur de Publication, le rédacteur en chef et son adjoint ou le secrétaire de la rédaction, l’emploi en majorité de professionnels dans la rédaction, la présence d’un modérateur. En cas d’égalité, les critères, la présentation de contrats de travail écrits et l’existence d’une couverture maladie pour les employés seront exigées. Le ministre de l’Economie numérique et de la poste, Claude Isaac Dé, représentant le ministre de la Communication et des médias, a insisté sur les changements opérés, notamment dans la régulation de la presse en ligne. « Cela exige des ressources additionnelles, une formation prenant en compte les spécificités du secteur numérique » a-t-il indiqué avant de revenir sur l’objectif de cette compétition. « Encourager la bonne gestion éditoriale et managériale, ainsi que la promotion des droits de l’homme » a-t-il indiqué.

Pour leur actions en faveur de la promotion de l’excellence dans le secteur de la presse, les neuf anciens parrains de cette cérémonie de distinction de remise de ces distinctions dont le ministre Jean-Louis Billon, secrétaire exécutif du Pdci Rda chargé de la Communication. Ils ont reçu un parchemin, en guise de reconnaissance pour leurs efforts et leur soutien à ce secteur sensible.

S.A Achetez tout le journal

Le Nouveau Réveil

Le Nouveau Réveil © 2005. Tous droits réservés