Menu

  Le Nouveau Réveil - N° - jeudi 25 juillet 2019

Menu
 Rubriques
- Accueil
- Santé
- Faits Divers
- Sport
- Déclarations
- Art et Culture
- NTIC
- Politique
- Économie
- Editorial
- Région
- Société
- Nécrologie
-
- Afrique
- Galerie Photos
 Informations
- Contacts
 Archives
Mois :
Année :
   
KIOSQUE NUMERIQUE
Achetez l'intégralité du journal Le Nouveau Réveil
au format numérique  - 
Steve Djiké, initiateur du prix Chandelier d’Or : « Pour la première fois, nous allons décorer un serviteur de Dieu catholique »

jeudi 25 juillet 2019

Imprimer l'articleEnvoyer l'article par E-mail
L
a 21è édition du Chandelier d’Or se tiendra en août prochain. L’initiateur de la cérémonie qui célèbre l’excellence et le mérite des hommes de Dieu, Steve Djiké, parle des innovations prévues pour cette édition.


Pour cette 21è édition du Chandelier d ‘Or quelles sont les grandes innovations ?

Avant de parler d’innovations, je voudrais d’abord vous remercier de l’occasion que vous me donnez pour parler du Chandelier d’Or. Je rappelle que l’année dernière, nous étions à nos 20 ans. On a fêté l’anniversaire des 20 ans du Chandelier d’Or et à cette occasion il faut dire que nous avons réussi à décorer, par le biais de l’Etat de Côte d’Ivoire, près de 12 serviteurs de Dieu, toutes dénominations confondues. Ce sont des hommes de Dieu, des personnalités de la société civile, des responsables d’Institution, d’écoles de référence, même des universités publiques ou privées.

Cette 21è édition, avec la grâce de Dieu, nous avons sélectionné 7 serviteurs de Dieu. Mais l’innovation de la 21è édition, c’est que depuis longtemps, nous avons distingué des hommes de Dieu, mais il n’y avait jamais eu de serviteur de Dieu ou de prête chrétien à la tribune du chandelier d’Or pour être distingué. Après investigation et pendant 8 mois, le serviteur de Dieu catholique qui sera distingué, c’est Dr Jean Emmanuel Clément Akobé, qui est fondateur de la Communauté catholique Mère de divin amour. C’est l’innovation majeure. Au-delà de ça, il y a des serviteurs de Dieu des Assemblées de Dieu. Il y a des présidents, comme le président de l’Association des aumôniers de prisons de Côte d’Ivoire dont la cible est de prêcher dans les milieux carcéraux. Et comme personnalités de la société civile, après le maire de Bouaflé l’an passé, cette année, c’est le maire de Bodokro qui sera distingué à cette 21è édition.

Au niveau des chantres, le Chandelier ne les a jamais oubliés. Pour la première fois, dans l’histoire du Chandelier d’Or, nous avons décidé d’octroyer sur la tribune du Chandelier d’Or, des disques d’Or à des chantres de référence. Le Jury que nous avons constitué après ceux qui se sont inscrits quand nous avons lancé cette innovation de taille, nous avons ouvert deux catégories. La première catégorie, c’est la catégorie du meilleur artiste chantre et puis la catégorie de la meilleure révélation. A la 20è édition, au-delà de la distinction, nous avons demandé à l’Etat de Côte d’Ivoire de reconnaitre le travail abattu par douze serviteurs de Dieu de différentes communautés évangéliques et protestantes en Côte d‘Ivoire. Et l’Etat, en nous appuyant, nous a octroyé la prise en charge d’une valeur de 2 millions pour accompagner ces lauréats à aller en pèlerinage, en Israël pendant 10 jours tout frais payé. Et nous l’avons fait. Le vrai prix qu’on donne, c’est pour permettre à ces serviteurs de Dieu d’aller en Israël pour prier pour la Côte d’Ivoire et prier surtout pour leur ministère et ce que Dieu fait à travers eux.

D.B. Achetez tout le journal

Le Nouveau Réveil

Le Nouveau Réveil © 2005. Tous droits réservés