Menu

  Le Nouveau Réveil - N° - mardi 9 juillet 2019

Menu
 Rubriques
- Accueil
- Santé
- Faits Divers
- Sport
- Déclarations
- Art et Culture
- NTIC
- Politique
- Économie
- Editorial
- Région
- Société
- Nécrologie
-
- Afrique
- Galerie Photos
 Informations
- Contacts
 Archives
Mois :
Année :
   
KIOSQUE NUMERIQUE
Achetez l'intégralité du journal Le Nouveau Réveil
au format numérique  - 
Toulepleu/ Baccalauréat 2019 : 40 années après son ouverture, le Lycée abrite un centre d’examen

mardi 9 juillet 2019

Imprimer l'articleEnvoyer l'article par E-mail
L
es épreuves écrites du Baccalauréat session 2019, ont débuté hier lundi 07 juillet 2019 à Toulepleu, à l’instar de toutes les villes du pays retenues comme centres d’examen.

Tchico Bady Armel, 19 ans en classe de terminale A au collège IPAC de Toulepleu, tôt le matin de ce lundi, s’est présenté aux portes du Lycée moderne de la ville pour y subir les épreuves du Baccalauréat 2019, sans grand effort. Comme lui, ce sont 201 élèves, candidats qui, pour la toute première fois, n’ont pas eu à faire le déplacement de Man, de Guiglo ou de Blolequin pour affronter les épreuves, loin de leur base. En effet ouvert depuis 1979, le Lycée accueille pour la première fois les épreuves du Baccalauréat grâce aux nombreuses démarches entreprises par le maire Zion Kah auprès des responsables de l’Education nationale, afin d’alléger la souffrance des enfants .C’est désormais un acquis pour ces nombreux enfants qui se sont présentés ce matin du lundi avec sérénité et confiance dans les salles d’examen, sans pression. Une joie partagée par le préfet du Département de Toulepleu, Cissé Ibrahim qui a dit sa joie de voir, 40 années après son ouverture, le Lycée abriter les épreuves du Bac, session 2019. « C’est pour moi un sentiment de profonde gratitude à l’endroit des autorités politiques qui ont bataillé dur afin que Toulepleu ait un centre d’examen cette année. Merci donc à elles et au ministre de l’Education nationale » a dit le commandant avant de procéder à l’ouverture de l’enveloppe contenant les épreuves. L’honneur est revenu au candidat Komenan Anderson de la terminale A d’ouvrir avec le préfet l’enveloppe sous les yeux du chef de centre Bremy Ago, du maire Zion Kah Denis et des responsables des forces de l’ordre, de la gendarmerie et de la police. Pour sa part, le premier magistrat de la commune de Toulepleu a demandé aux enfants de demeurer calmes et sereins : « Je voudrais vous souhaiter bonne chance à vous tous. Nous avons mis tous les moyens pour que tout se passe bien, parce que, le tout n’est pas de dire qu’on veut un centre d’examen à Toulepleu, mais il faut créer les conditions. Nous allons jusqu’à vendredi, encadrer ces enfants en leur offrant une restauration sur place afin qu’ils se concentrent sur leur examen pour un bon taux de succès, surtout pour un tout premier examen du Baccalauréat à Toulepleu, il nous faut au moins un taux de réussite de 80% » a souhaité le maire. Cette première journée, au dire des responsables et des candidats, s’est déroulée dans la paix et la sérénité, sans incident. Toutefois, il est à noter que sur les 201 candidats, 6 élèves étaient absents selon l’intendant, Nioulé André. Pour rappel, sur les 201 candidats, 55 filles prennent part aux épreuves avec 146 garçons.



Le maire Zion Kah offre 1 250 kits alimentaires aux candidats et aux surveillants

Soucieux du devenir des enfants du département de Toulepleu qui affrontent actuellement les épreuves du Baccalauréat, le maire Kah Zion offre, durant les 5 jours de composition, des kits alimentaires aux enfants pour leur éviter les difficultés liées à leur restauration. Pour ce premier jour de composition, les candidats ont reçu du premier magistrat 250 kits. Ce geste, selon le maire, aura cours durant les cinq jours .Au total ce sont donc 1250 kits offerts gracieusement aux surveillants et aux élèves. Face à ce geste de grande portée, les élèves et les enseignants ne tarissent pas d’éloge pour ce coup de main « C’est une grande première et vous nous voyez satisfaits. Nous avons un maire soucieux de la réussite des enfants de Toulepleu. Ce geste est un véritable coup de main apporté aux parents et aux enfants quand on sait que des candidats viennent de villages environnants tels que Seizabli, Toulepleu-village et bien d’autres lieux » s’est réjoui l’intendant Nioulé André avec large sourire. A l’instar de l’intendant, Mlle Gnini Djiké, élève en terminale A, affiche sa joie face au geste du maire « Nous sommes très heureux pour ce geste du maire qui nous permet de prendre un repas sur place et rester concentrés pour la suite du programme sans soucis de déplacement. Nous lui disons infiniment merci et que le Seigneur le garde longtemps pour tout ce qu’il fait pour ses enfants que nous sommes. En tout cas, le repas était copieux » a-t-elle lancé entre deux gorgées d’eau. Pour le candidat Péhé Herman, Kah Zion est simplement un bon maire soucieux du bien-être de ses enfants. « C’est vraiment un bon geste à notre endroit. C’est un bon maire et je souhaite qu’il continue à poser des actes similaires très souvent. Merci également de nous permettre de composer sur place car auparavant, il fallait se déplacer pour Bloléquin ou Guiglo et ce n’était pas facile pour nous loin des parents et sans tuteurs. Ici, nous n’avons pas grand effort à faire et cela nous permet d’être concentrés. Grâce au maire, nous avons eu droit à un bon repas ce midi. J’ai mangé un bon riz et un gros poisson sans avoir à me tracasser pour trouver de quoi me restaurer. Grand merci au maire pour tout ce qu’il fait. Nous lui savons gré. Nous sommes vraiment heureux ». Le couvert sera remis demain et ce durant cinq jours a rassuré le maire, la main sur le cœur.

Frederick Konaté O

Envoyé spécial à Toulepleu Achetez tout le journal

Le Nouveau Réveil

Le Nouveau Réveil © 2005. Tous droits réservés