Menu

  Le Nouveau Réveil - N° - mercredi 3 juillet 2019

Menu
 Rubriques
- Accueil
- Santé
- Faits Divers
- Sport
- Déclarations
- Art et Culture
- NTIC
- Politique
- Économie
- Editorial
- Région
- Société
- Nécrologie
-
- Afrique
- Galerie Photos
 Informations
- Contacts
 Archives
Mois :
Année :
   
KIOSQUE NUMERIQUE
Achetez l'intégralité du journal Le Nouveau Réveil
au format numérique  - 
Réhabilitation du pont Houphouët-Boigny / Dr Kouakou Amedé, ministre de l’Equipement : « Les travaux seront terminés au plus tard en septembre 2020 »

mercredi 3 juillet 2019

Imprimer l'articleEnvoyer l'article par E-mail
L
e ministre de l’Equipement et de l’entretien routier, Dr Amedé Kouakou, réaffirme que les travaux de réhabilitation du pont Félix Houphouët-Boigny seront bel et bien finis en septembre 2020. C’était à l’occasion de la visite de terrain qu’il a effectuée hier avec l’Ageroute, le Bnetd et la mission de contrôle (le LBTP), pour apprécier l’évolution du chantier. « La réhabilitation du premier pont d’Abidjan est un chantier qui tient à cœur à monsieur le Premier ministre. Les travaux étaient prévus se terminer avant fin 2020. Sur instruction du Premier ministre, nous avons donc l’obligation de nous assurer que les travaux avancent bien pour que les délais soient tenus. Le pont a 7 appuis qui descendent dans l’eau. Nous devons renforcer ces appuis. Sur les 4 premiers appuis, 3 sont en train d’être réalisés. 2 ont déjà été bétonnés et la descente de la cage d’armature du 3ème pieux vient de se faire. Nous pensons donc que les travaux avancent bien. Nous avons eu à féliciter l’entreprise qui effectue les travaux. Les Ivoiriens attendent que les travaux aillent très vite pour permettre la circulation des véhicules au-dessus et le train à l’intérieur. Nous sommes satisfaits. C’est un travail de professionnel qui est en train de se faire. Nous pensons que les travaux seront terminés au plus tard en septembre 2020 » a-t-il déclaré. Le patron de l’entreprise en charge des travaux, François Sacco, a tenu à rassurer également la population. « Le planning sera tenu. La qualité sera tenue. C’est la promesse que nous avons faite aussi bien au ministre qu’au Premier ministre. Donc nous serons dans les délais. 35% à peu près. Ça veut dire que nous sommes dans une bonne phase malgré le retard pris. Nous sommes en accélération, de manière à rattraper ce retard. Tout est planifié pour atteindre l’objectif » a dit François Sacco. Qui a expliqué que beaucoup de mises au point techniques, l’étude du terrain et les investigations qui ont conduit aujourd’hui à trouver de bonnes solutions pour réaliser le projet ont ralenti, au départ, les travaux.

F.B Achetez tout le journal

Le Nouveau Réveil

Le Nouveau Réveil © 2005. Tous droits réservés