Menu

  Le Nouveau Réveil - N° - mardi 28 mai 2019

Menu
 Rubriques
- Accueil
- Santé
- Faits Divers
- Sport
- Déclarations
- Art et Culture
- NTIC
- Politique
- Économie
- Editorial
- Région
- Société
- Nécrologie
-
- Afrique
- Galerie Photos
 Informations
- Contacts
 Archives
Mois :
Année :
   
KIOSQUE NUMERIQUE
Achetez l'intégralité du journal Le Nouveau Réveil
au format numérique  - 
Délégations générales du Pdci-Rda : Ehouman Bernard mobilise pour Bédié en Europe

mardi 28 mai 2019

Imprimer l'articleEnvoyer l'article par E-mail
L
e secrétaire exécutif du Pdci-Rda chargé des Délégations générales a rencontré, le dimanche dernier, en France, les Délégations générales. Ehouman Bernard a partagé avec les responsables du Pdci-Rda de France la conviction que nourrit le président Henri Konan Bédié par rapport à l’échéance électorale de 2020. Aussi, leur a-t-il transmis ses salutations en ces termes : « Le Président Henri Konan BEDIE, principal héritier politique du Président Félix Houphouët-Boigny et garant du vrai Houphouétisme, oui, Houphouétisme avec grand « H », m’a également chargé de vous saluer et de vous rassurer que tant que la Côte d’Ivoire existera, le PDCI vivra; car l’histoire du PDCI se confond avec celle de la Côte d’Ivoire ». Après un rappel des péripéties auxquelles le Pdci-Rda a dû faire front pour éviter sa liquidation, il a salué le mérite de tous ceux qui croient fermement encore aux idéaux du Pdci-Rda : « Non, on ne se lève pas un matin et décider de la liquidation du parti de Félix Houphouët-Boigny dont on se réclame tant ! Si on est vraiment houphouétiste et qu’on a aimé Houphouët, la chose la plus simple à faire était le retour de tous les alliés au PDCI-RDA qu’ils ne devaient jamais quitter. Le projet de faire disparaitre le PDCI ne marchera ni aujourd’hui ni demain. Le PDCI-RDA est un esprit et un esprit ne meurt jamais ! Ils peuvent débaucher qui ils veulent, mais cela n’ébranlera point le PDCI, car la base de notre Parti est solide », a martelé Ehouman Bernard. Partant, le secrétaire exécutif chargé des Délégations générales a invité les militants de France à « oublier le passé et ouvrir ensemble une nouvelle page glorieuse du PDCI en France et en Europe ». « Oui, il est possible de faire du PDCI-RDA, le premier parti politique dans l’Hexagone; mais à une seule condition, si et seulement si, nous bannissons dans nos rangs, la division, les querelles intestines et byzantines, les suspicions injustifiées et inutiles, et surtout si nous observons la discipline. Et oui, l’indiscipline est à combattre, et j’y veillerai, car l’indiscipline reste un facteur bloquant » a-t-il fait savoir.

Des recommandations aux Délégations générales

Ehouman Bernard, par la suite, a exhorté les Délégations générales du Pdci-Rda à mener avec diligence ces actions pour le rayonnement du parti. « Votre contribution dans la victoire du PDCI aux prochaines élections présidentielles de 2020 est très attendue. C’est pourquoi, je recommande les points suivants : "J’invite les uns et les autres à un militantisme de proximité dans l’harmonie et la solidarité. J’exhorte les nombreux cadres du Parti de la France et de l’Europe à contribuer à l’épanouissement des Délégations générales. J’invite tous les militants du PDCI à se faire identifier et être à jour de leurs cotisations. Dans le cadre de la restructuration du parti, et à l’instar des Délégations communales et départementales au pays, le Président du parti procédera, dans les semaines qui viennent, à la nomination des délégués généraux. Une fois nommés, les nouveaux délégués généraux disposeront d’un délai d’un(1) mois pour me soumettre un plan d’actions couvrant la période 2019-2020. Ces plans d’actions, qui devront intégrer nécessairement un programme de formation des militants, feront l’objet d’un séminaire pour leur harmonisation, évitant ainsi, les chevauchements (…) En attendant, les secrétaires actuellement désignés peuvent valablement et activement se mettre au travail, car la suite ne sera qu’une régularisation. J’invite les délégués généraux à recenser, sur curriculum vitae, des candidat-débatteurs en vue d’une formation leur permettant de représenter notre Parti dans les débats sur les chaînes de télévision, radio et autres forums de discussions. J’encourage toutes les bonnes initiatives dans l’animation de vos délégations, mais celles-ci devront s’inscrire dans l’ordre et la discipline, en soumettant au préalable et à chaque fois vos activités importantes au secrétaire exécutif en charge des Délégations générales pour avis et observations. Toutes les structures spécialisées (UFPDCI, JPDCI) devront exercer leurs activités sous la responsabilité directe des délégués généraux. Enfin, tous les clubs de soutien et associations pro-PDCI devront fonctionner, dans une étroite et intelligente collaboration avec les délégués généraux » suggère Ehouman Bernard.

P.K. Achetez tout le journal

Le Nouveau Réveil

Le Nouveau Réveil © 2005. Tous droits réservés