Menu

  Le Nouveau Réveil - N° - mardi 28 mai 2019

Menu
 Rubriques
- Accueil
- Santé
- Faits Divers
- Sport
- Déclarations
- Art et Culture
- NTIC
- Politique
- Économie
- Editorial
- Région
- Société
- Nécrologie
-
- Afrique
- Galerie Photos
 Informations
- Contacts
 Archives
Mois :
Année :
   
KIOSQUE NUMERIQUE
Achetez l'intégralité du journal Le Nouveau Réveil
au format numérique  - 
Augmentation de la taxe d’abattage : 1 300 emplois menacés

mardi 28 mai 2019

Imprimer l'articleEnvoyer l'article par E-mail
S
uite aux bruits qui courent du côté de l’abattoir de Port-Bouet ; nous nous sommes rendu sur-place, hier, en vue de faire un constat. Effectivement, nous avons remarqué l’arrêt de travail des propriétaires des lieux. « Depuis le mardi, nous avons arrêté l’abattage. Pour les raisons, allez voir nos responsables », a affirmé un boucher sous le sceau de l’anonymat. Alors nous avons joint Ibrahima Cissé, président de la Fédération nationale des coopératives de la filière bétail-viande (Fenacofbvi-Ci) « Nous avons tous observé cet arrêt de travail. C’est le manque de volonté de discuter de l’Administration qui a endurci le problème. Effectivement, il y a eu bel et bien une augmentation. Mais le gouvernement soutient le contraire. Il y a eu une augmentation de 19000 francs. L’abattage c’est 3000 francs qui reviennent aux vétérinaires et au district. Pour le traitement des bœufs et d’entretien c’est 1500 francs par tête de bœuf. Cette somme ne va pas dans la caisse de l’Etat, elle revient aux jeunes qui sont organisés au sein de l’abattoir. ils sont au nombre de 1424. Avec l’entreprise qui exploite actuellement l’abattage il y aura 1300 jeunes qui travaillent à la chaine qui seront au chômage. Au Sénégal, l’abattage avec toutes taxes est de 7000 francs et au Mali c’est 5400 francs pour le transport. Je demande aux bouchers de se calmer. Je souhaite une table de discussions avec le District, le ministère de tutelle et notre Fédération », a précisé le président de la Fenacofbvi-Ci.

F.C. Achetez tout le journal

Le Nouveau Réveil

Le Nouveau Réveil © 2005. Tous droits réservés