Menu

  Le Nouveau Réveil - N° - lundi 1 juin 2015

Menu
 Rubriques
- Accueil
- Santé
- Faits Divers
- Sport
- Déclarations
- Art et Culture
- NTIC
- Politique
- Économie
- Editorial
- Région
- Société
- Nécrologie
-
- Afrique
- Galerie Photos
 Informations
- Contacts
 Archives
Mois :
Année :
   
KIOSQUE NUMERIQUE
Achetez l'intégralité du journal Le Nouveau Réveil
au format numérique  - 
Fête des mères : Ezaley sème la joie au marché, à la maternité,…

lundi 1 juin 2015

Imprimer l'articleEnvoyer l'article par E-mail
«
Le maire est en train de distribuer des cadeaux… ». Cette expression teintée de joie a résonné, samedi dernier aux 4 coins du marché de Grand Bassam. Georges Ezaley était effectivement au marché pour distribuer des cadeaux aux mamans et prêter une oreille attentive aux doléances des femmes concernant le marché en pleine réhabilitation. Il s’est ensuite rendu à la maternité ou en compagnie de l’Union des femmes de l’aviation civile (Ufac) qu’il parraine, des cadeaux ont été remis à 28 mamans et à leurs neauveaux nés. Le personnel de la maternité n’a pas été oublié. Du matériel et des produits d’hygiène offerts par l’Anasur à l’Ufac ont été également remis par la présidente Mme Micheline Palenfo à Dr Djouka, représentant le directeur de l’hôpital. L’après midi Ezaley a encore remis de nombreux cadeaux. Cette fois aux mamans de tous les quatiers et villages et de toutes les communautés ivoiriennes et étrangères vivant à Grand Bassam. Après le mot de bienvenue de Mme Obré Gilberte, adjointe au maire, présidente du comité d’organisation, il a salué la présence des épouses des rois des Abouré, des N’zima et d’Ebrah qui ont bien voulu parrainer cette édition 2015. Il leur a également confié une mission, celle de demander aux majestés leurs époux de parrainer la fête des pères qu’il entend effectivement organisé dans un mois. Il n’a pas manqué de dire que les bassamois comptent sur ces épouses des rois pour que leurs époux continuent de booster l’union, la réconciliation et la cohésion dans la ville historique. Un message du reste appuyé par Mme Goman Souaré, Sous préfet de Grand Bassam. « l’intérêt général de Grand Bassam réside dans vos mains. Que Grand Bassam aille mieux, cela dépend de vous, honorables femmes des majestés parce que vous êtes des conseillers discrètes… et ce que femme veut Dieu le veut ». Mission que les femmes de rois se sont appropriée à travers leurs interventions. Un pagne et une enveloppe ont été remis à chaque maman par le maire. Nestor David a fait dansé les mamans.
Diarrassouba Sory Achetez tout le journal

Le Nouveau Réveil

Le Nouveau Réveil © 2005. Tous droits réservés