Menu

  Le Nouveau Réveil - N° - lundi 25 novembre 2013

Menu
 Rubriques
- Accueil
- Santé
- Faits Divers
- Sport
- Déclarations
- Art et Culture
- NTIC
- Politique
- Économie
- Editorial
- Région
- Société
- Nécrologie
-
- Afrique
- Galerie Photos
 Informations
- Contacts
 Archives
Mois :
Année :
   
KIOSQUE NUMERIQUE
Achetez l'intégralité du journal Le Nouveau Réveil
au format numérique  - 
Signature de quatre conventions d’affectation du C2D : Les secteurs des routes, de l’agriculture et de l’eau financés

lundi 25 novembre 2013

Imprimer l'articleEnvoyer l'article par E-mail
Q
uatre conventions d’un montant global de 203 milliards Fcfa ont été signées entre l’Etat de Côte d’Ivoire et la France à travers l’Agence française de développement (Afd), le vendredi 22 novembre dernier, à la primature au Plateau. Pour la directrice de l’Agence française de développement, Anne Paugam, les projets qui seront ainsi financés «sont prêts à se concrétiser sur le terrain». Ces quatre conventions concernent «les secteurs des infrastructures routières, de l’agriculture, de l’eau et d’appui budgétaire». La réhabilitation ou la construction de routes bitumées, la réhabilitation de pistes rurales, les ouvrages d’art, les voiries urbaines seront financées à hauteur de 100,10 milliards Fcfa. Les objectifs visés sont «la sauvegarde du réseau revêtu prenant en compte la route du nord (tronçon Yamoussoukro/ Ferkessédougou) et la route de l’Est (section Adzopé/Pont de la Comoé) et le financement du Fonds de l’entretien routier (Fer) pour la réhabilitation de routes». Dans le secteur de l’Agriculture, l’amélioration des conditions de travail et de vie des agriculteurs (réhabilitation et entretien de pistes agricoles, soutien à la relance de la filière coton etc.) bénéficieront de 41 milliards Fcfa. 7,5 milliards Fcfa permettront la mise en œuvre de la loi sur le foncier rural. Le secteur «Eau et assainissement», financé à hauteur de 45 milliards, est un programme qui «contribuera à mettre en œuvre le programme d’urgence en eau potable d’Abidjan et du District des montagnes, le projet Sipim-Saint-Viateur au nord-est d’Abidjan pour environ 200.000 habitants et 30.000 habitants, branchements sociaux. Un apurement en partie des arriérés de l’Etat dus à la Sodeci pour un montant de 6 à 10 milliards Fcfa est aussi prévu». Anne Paugam a aussi indiqué qu’un appui budgétaire de 15 milliards sera affecté aux secteurs sociaux que sont l’éducation-formation ainsi que le Recensement général de la population et de l’habitat (Rgph). «Je note avec intérêt que la présente cérémonie de signature de conventions, intervient après celles du 1er décembre 2012 et du 20 septembre 2013. Elle devrait nous permettre d’atteindre au total d’engagement de l’ordre de 348,66 milliards Fcfa (532 millions d’euros), soit 85% des 413,25 milliards Fcfa (630 millions d’euros) alloués au 1er C2D» s’est réjoui le Premier ministre, président du Comité d’orientation et de suivi du contrat de désendettement et de développement.

François Konan Achetez tout le journal

Le Nouveau Réveil

Le Nouveau Réveil © 2005. Tous droits réservés