Menu

  Le Nouveau Réveil - N° - lundi 25 novembre 2013

Menu
 Rubriques
- Accueil
- Santé
- Faits Divers
- Sport
- Déclarations
- Art et Culture
- NTIC
- Politique
- Économie
- Editorial
- Région
- Société
- Nécrologie
-
- Afrique
- Galerie Photos
 Informations
- Contacts
 Archives
Mois :
Année :
   
KIOSQUE NUMERIQUE
Achetez l'intégralité du journal Le Nouveau Réveil
au format numérique  - 
Mondial 2014 : Et si Le Brésil réussissait à l’Afrique ?

lundi 25 novembre 2013

Imprimer l'articleEnvoyer l'article par E-mail
I
ls seront cinq pays à représenter l’Afrique au Mondial au Brésil. L’Algérie, la Côte d’Ivoire, Le Cameroun, le Ghana et le Nigéria. Ces cinq représentants africains ont tous le privilège de n’être pas à leur première participation. Une troisième consécutive pour la Côte d’Ivoire et le Ghana, une quatrième pour l’Algérie, une cinquième pour le Nigéria et une septième pour le Cameroun. Mieux, ce sont ces mêmes africains présents à la précédente édition en 2010 en Afrique du Sud. De toutes ces participations africaines, l’on retiendra le premier exploit africain réalisé par les lions indomptables du Cameroun en 90 en atteignant pour la première fois les quarts de finale. Cet exploit a été réitéré en 2010 par le Ghana avec une autre place en quart de finale. Les black stars sont passées à côté d’une demi-finale historique. Ces différentes performances montrent bien sur que l’Afrique sur le plan du jeu a atteint les normes nécessaires pour faire jeu égal avec les grandes nations. Il manque au continent africain, quelques détails pour enfin rêver dans le dernier carré d’as mondial et pour quoi pas rêver au titre mondial. Au niveau des cadets et juniors, ce rêve s’est réalisé plusieurs fois avec le Nigéria et le Ghana. Alors pourquoi pas avec les équipes fanions? Certainement que ce rêve tant attendu n’est pas loin. Et si le Brésil, le pays du Roi offrait à l’Afrique de réaliser enfin son rêve? Le hasard qui fait que ce sont les mêmes représentants en Afrique du Sud qui se donnent rendez vous au Brésil n’est pas rien. En tout état de cause, l’espoir et le rêve sont permis. Il suffit de laisser ces problèmes de personnes pour travailler sérieusement pour réaliser ce rêve historique.

DE BOUAFFO Achetez tout le journal

Le Nouveau Réveil

Le Nouveau Réveil © 2005. Tous droits réservés