Menu

  Le Nouveau Réveil - N°3190 - samedi 15 septembre 2012

Menu
 Rubriques
- Accueil
- Économie
- Politique
- Santé
- Sport
- Galerie Photos
 Informations
- Contacts
 Archives
Mois :
Année :
   
KIOSQUE NUMERIQUE
Achetez l'intégralité du journal Le Nouveau Réveil
au format numérique  - 
Le monde du football en deuil : L’ancienne gloire Kallet Bialy s’en est allé, hier

samedi 15 septembre 2012

Imprimer l'articleEnvoyer l'article par E-mail
S
a retraite vis-à-vis du rectangle vert après une carrière footballistique bien remplie, beaucoup le savaient puisque Docteur Kallet Bialy est de la génération des footballeurs des années 60. Mais, être contraint à garder le lit pour des raisons de santé depuis quelque temps, peu d’Ivoiriens ne le savaient. Voilà qu’au grand désarroi du public ivoirien, Ernest Kallet Bialy vient de tirer sa révérence. Et ce, depuis hier au Chu de Treichville. Pour mémoire, feu Kallet Bialy fait partie de ceux qui ont donné une âme au football moderne en Côte d’Ivoire grâce à leur rage de vaincre assortie de passion. La liste de ces anciennes gloires du ballon rond est riche et longue. Pêle-mêle, nous pouvons citer Laurent Pokou, Moh Emmanuel, Dehi Maurice, Guidy Ignace, Eustache Manglé, Seri Wawa, Oumar Koné, Yoro Alphonse, Basile Wolé, Akran Jean Baptiste, Nemlin Ayé, Jean Keita, etc. ont été une fierté pour notre pays. Sans toutefois offrir Dame coupe continentale aux Ivoiriens, ces génies pour certains et artistes de métier pour d’autres ont fait vibrer les stades africains dans les années 1965, 68,70, le temps de trois coupes d’Afrique des nations où seul le facteur chance leur a manqué et non la performance. Déjà en 2011, Ernest Kallet Bialy avait bénéficié d’un appui de l’Etat pour des soins à Paris. L’homme propose Dieu dispose car au moment où la nouvelle génération avait besoin encore de s’abreuver à la source de son expérience, l’intraitable ex-milieu de l’Africa Sports et des Eléphants de Côte d’Ivoire quitte le monde des vivants. Mais comme une légende ne meurt jamais, Docteur Ernest Kallet Bialy sera toujours vivant dans la mémoire Collective. La rédaction de le Nouveau Réveil présente ses condoléances les plus attristées à la famille éplorée et à tout le monde du football.
Dieusmonde TADE Achetez tout le journal

Le Nouveau Réveil

Le Nouveau Réveil © 2005. Tous droits réservés
Réalisation et hébergement : Weblogy