Menu

  Le Nouveau Réveil - N° - vendredi 6 avril 2012

Menu
 Rubriques
- Accueil
- Santé
- Faits Divers
- Sport
- Déclarations
- Art et Culture
- NTIC
- Politique
- Économie
- Editorial
- Région
- Société
- Nécrologie
-
- Afrique
- Galerie Photos
 Informations
- Contacts
 Archives
Mois :
Année :
   
KIOSQUE NUMERIQUE
Achetez l'intégralité du journal Le Nouveau Réveil
au format numérique  - 
Ouattara réserve des surprises aux étudiants

vendredi 6 avril 2012

Imprimer l'articleEnvoyer l'article par E-mail
B
eaucoup d’Ivoiriens, à commencer par les étudiants, ont accusé avec beaucoup de douleur la décision de fermeture de nos universités au lendemain de la crise post-électorale.
D’aucuns l’ont interprétée comme un manque d’intérêt du nouveau président de la République pour la jeunesse estudiantine. Or ce qui est en train de se faire sur les campus de Cocody et d’Abobo-Adjamé prend complètement à contrepied cette opinion. Et pour cause, depuis la création de nos universités, l’on savait les infrastructures vétustes, délabrées mais jamais des travaux de réhabilitation d’une telle ampleur n’avaient été entrepris. On s’est contenté de réparation superficielle alors que les dégradations avaient atteint des seuils critiques. A cela s’est ajouté l’affairisme de la Fesci qui a transformé des chambres en boutiques, des restos en maquis, des toilettes en chambres, etc.

Même quand Laurent Gbagbo est arrivé au pouvoir, il n’a rien fait pour améliorer les conditions de vie et de travail des étudiants qui l’ont pourtant soutenu. Alassane Ouattara est arrivé dans un contexte post-crise difficile. Pourtant, il ne ménage aucun effort pour rendre les conditions de vie et de travail meilleures pour les étudiants et les enseignants. Car ce sont plusieurs milliards qui ont été engloutis dans ces travaux. La Côte d’Ivoire actuelle n’est pas mieux lotie financièrement mais le chef de l’Etat n’a pas lésiné sur les moyens. Parce que pour lui, l’université c’est autre chose que ce qui existait. Et il fallait la réanimer, lui donner un souffle nouveau. En septembre, les étudiants qui, mieux que qui conque, savaient les conditions de vie et de travail qui étaient les siennes sur les campus découvriront un autre monde lorsque les travaux seront achevés.

A.S.C
Achetez tout le journal

Le Nouveau Réveil

Le Nouveau Réveil © 2005. Tous droits réservés