Menu

  Le Nouveau Réveil - N° - jeudi 21 avril 2011

Menu
 Rubriques
- Accueil
- Santé
- Faits Divers
- Sport
- Déclarations
- Art et Culture
- NTIC
- Politique
- Économie
- Editorial
- Région
- Société
- Nécrologie
-
- Afrique
- Galerie Photos
 Informations
- Contacts
 Archives
Mois :
Année :
   
KIOSQUE NUMERIQUE
Achetez l'intégralité du journal Le Nouveau Réveil
au format numérique  - 
Nouvelles fraîches du pays à mon ami Koudou (3) “Tout le monde n`est pas Henri Konan Bédié”

jeudi 21 avril 2011

Imprimer l'articleEnvoyer l'article par E-mail
B
onjour mon ami Koudou,
Hier, c'est avec insistance que tu m'as demandé les nouvelles de certains de tes proches. J'ai bien compris pourquoi tu tiens tant à prendre leurs nouvelles. Je te connais. Je sais que ce n'est pas parce que tu te préoccupes de leur sort ou que tu as la nostalgie de les voir. Avoue que tu cherches à prendre de leurs nouvelles pour savoir s'ils se battent pour te sortir de la prison dans laquelle ton entêtement t'a conduit. J'ai donc cherché à mener ma petite enquête pour savoir ce que deviennent les uns et les autres, surtout ceux qui clamaient haut et fort que seule la mort pouvait les empêcher de te défendre, ceux qui tournaient autour de toi et te comparaient tantôt à Moïse, tantôt à Soundjata, tantôt à Houphouët. Il est vrai que très souvent, c'est toi-même qui leur a suggéré ces noms ou que c'est toi-même qui as clamé que tu leur ressembles.

Très cher ami Koudou,
Je vais te donner une très mauvaise nouvelle. La majorité présidentielle (LMP) n'existe plus. Ce groupement de crabes poilus, de panthères blessées, de tortues de mer et de scorpions venimeux, est mort. Plus personne n'en parle. Tout le monde n'est pas Henri Konan Bédié, il faut en convenir. Il est à ma connaissance, le seul homme politique au monde, qui après avoir été chassé du pouvoir, est retourné au pays, moins de deux ans après, plus populaire que jamais, pour être dix ans plus tard, un héros national par sa sagesse et son patriotisme. Ta Simone, qui avait déclaré que les femmes du RDR qui avaient été violées au sein de l'Ecole de police, en décembre 2000, l'avaient cherché, est toujours au Golf. Les premiers jours de ta capture, tu as pu te rendre compte, qu'elle était devenue telle une pièce rare de musée, celle avec qui les petits soldats de première classe des Forces républicaines, devait poser, pour leur postérité. De petits gars, qui, en temps normal, n'oseraient même pas s'approcher du dernier de ses petits-enfants. Mais que veux-tu, pour reprendre sa propre expression " elle l'avait (bien) cherché ", en t'encourageant dans ton braquage du suffrage du peuple. Depuis lors, cela a cessé, je peux te le promettre. Les cuisiniers, blanchisseurs, majordomes, etc. que tu avais pris en otage avec toi, dans ta cave que tu voulais faire passer pour un bunker, ont tous été libérés. Je sais qu'eux, ne t'intéressent pas, mais je te le dis, juste pour m'amuser.

Cher ami Koudou,
Je t'ai dit que je te parlerais de ton petit Blé Goudé, celui qui se prenait pour la deuxième personnalité du pays. Je peux te dire, pour l'heure, que je sais où il se trouve exactement. J'ai dit à l'un de ses proches de lui dire de calmer ses mercenaires libériens, qui dormaient au siège de son parti-association à Yopougon Toits Rouges, autrement, je serais contraint de donner sa position. Pour l'heure, je puis te dire qu'il est en cavale et qu'il rêve d'être un nouveau Laurent Désiré Kabila. Il est totalement déconnecté de la réalité, celui-là, comme toi et tous ceux que tu as entraînés dans ton aventure inconséquente.

Très cher ami Koudou,
Je te donnerai des nouvelles fraîches des autres demain : Attéby Williams, Ben Soumahoro, Mel Théodore, Aké N'Gbo, Don Mello, Nady Bamba, Mamadou Koulibaly, et autres. Concernant tes pasteurs, je souhaite que tu choisisses un parmi les innombrables escrocs qui tournaient autour de toi. Alors, entre le sulfureux Moïse Koré et le menteur Malachie, lequel veux-tu savoir ce qu'il devient ? En attendant demain, sache qu'Affi N'Guessan est allé faire allégeance au Président Ouattara au Golf. Cela ne m'a guère surpris, je n'ai jamais pris cet homme au sérieux. Il est un prosélyte de la grande espèce, et je le soupçonne de te rendre la monnaie de toutes les humiliations que tu lui as fait subir (son limogeage de la Primature, la gifle de Simone, son éviction de la direction de campagne, l'emprisonnement de sa femme, etc.). Tiens, j'allais oublier : le couvre-feu a été annulé partout sur le territoire national, y compris à Yopougon où il y a encore quelques poches de résistance. Cela aussi prouve, tu en conviendras que M. Ouattara ne pense pas comme toi. Si c'était toi, tu aurais décrété le couvre-feu dans la seule commune " rebelle " et tu y aurais lancé des obus mortels de façon intempestive sur la population civile, comme tu l'as d'ailleurs fait à Abobo.
A demain donc, pour les nouvelles fraîches du pays. N'oublie pas de faire au moins 30 minutes de gymnastique, chaque matin, dans ta chambre, cela te fera du bien.
Ton ami André Silver Konan
Le mercredi 20 avril 2011
kandresilver@yahoo.fr
Achetez tout le journal

Le Nouveau Réveil

Le Nouveau Réveil © 2005. Tous droits réservés