Menu

  Le Nouveau Réveil - N°2406 - lundi 28 décembre 2009

Menu
 Rubriques
- Accueil
- Économie
- Politique
- Région
- Société
- Sport
- Galerie Photos
 Informations
- Contacts
 Archives
Mois :
Année :
   
KIOSQUE NUMERIQUE
Achetez l'intégralité du journal Le Nouveau Réveil
au format numérique  - 
Préparatifs du meeting du président Bédié à Attécoubé, Plateau et Adjamé / Maurice Kakou Guikahué (Sga à l`Organisation et à la mobilisation) : “Il faut que la majorité de ceux qui viennent soient des votants”

lundi 28 décembre 2009

Imprimer l'articleEnvoyer l'article par E-mail
H
enri Konan Bédié, président du Pdci-Rda, animera un giga meeting le 9 janvier 2010 au parking des remorques à Attécoubé. Ce important rassemblement réunira les instances et les militants des délégations Pdci d`Adjamé, d`Attécoubé et du Plateau. Dans cette dynamique, le ministre Maurice Kakou Guikahué, sécretraire général adjoint du Pdci chargé de l`Organisation et de la mobilisation a présidé une importante réunion, hier dimanche 27 décembre 2009 à la Permanence du Pdci au Plateau. C`était en présence du maire Noël Akossi Bendjo ; par ailleurs délégué communal du Plateau, qui avait à ses côtés le doyen Ahouné Firmin. A cette occasion, le ministre Guikahué, a donné des orientations pour la mobilisation et des arguments pour convaincre des non militants du Pdci, pour réussir cette fête. "Il faut que la majorité de ceux qui viennent soient des militants. Il faudra un comité d`organisation unique. Mais que le chargé de la mobilisation soit aussi le chargé du transport. Allez faire du porte-à-porte. Il vous appartient de mobiliser tout ce qui vit sur votre territoire. Il faut faire bouger le Plateau. Mais votre mobilisation ne sera pas facile ! En 2010, le Fpi va partir et on en parlera plus. Il faut aller au-delà de militants du Pdci" a-t-il soutenu confiant. Poursuivant, il a dénoncé certaines dérives du Fpi. "Le Fpi a échoué dans sa politique et dans son comportement. Gbagbo a peur des élections. Le militant du Fpi se bat pour sa fortune, mais travaillons pour la préservation des acquis du président Houphouët. Pendant que certains protègent leurs richesses nous voulons en créer. Nous sommes dans une dictature. Le combat avec le Fpi est un combat idéologique" a-t-il fait savoir. Pour sa part, le maire Bendjo, délégué Pdci du Plateau, s`est dit prêt à relever les défis de la mobilisation maximale au Plateau. "Nous allons mobiliser au moins 1000 militants ? Si nous voulons remplir tout le boulevard de la paix, nous le pouvons ! Un militant c`est celui qui vote. Nous entreprendrons des tournées dans tous les quartiers. Le président du Pdci arrive, il faut montrer que nous sommes là. Nous remplirons les cinquante bâches" a-t-il lancé convaincu et déterminé. Le doyen Firmin Ahouné, ex maire du Plateau, motivant les responsables des instances présents, en militants convaincu a dit pour sa partie : "Le Pdci n`est pas un slogan, ce n`est pas quelque chose qu`on récite. Il a un contenu".
SERGE AMANY

Achetez tout le journal

Le Nouveau Réveil

Le Nouveau Réveil © 2005. Tous droits réservés