Menu

  Le Nouveau Réveil - N°2198 - lundi 20 avril 2009

Menu
 Rubriques
- Accueil
- Économie
- Politique
- Société
- Sport
- Galerie Photos
 Informations
- Contacts
 Archives
Mois :
Année :
   
KIOSQUE NUMERIQUE
Achetez l'intégralité du journal Le Nouveau Réveil
au format numérique  - 
Recrutement des enseignants du supérieur : Un déficit croissant enregistré

lundi 20 avril 2009

Imprimer l'articleEnvoyer l'article par E-mail
L
e 16 avril dernier, M. Pannan Coulibaly, directeur des ressources humaines au ministère de l'enseignement supérieur s'est entretenu avec la presse, dans les locaux dudit ministère, au Plateau, sur la question du recrutement des enseignants et chercheurs du supérieur. D'entrée de jeu, il a indiqué que : "le système ne répond pas aux normes de l'Unesco qui recommande un enseignant pour 25 étudiants ce qui n'est pas le cas en Côte d'Ivoire où l'on enregistre un professeur pour 194 étudiants". Selon lui, "le faible taux de recrutement des nouveaux enseignants combiné à l'accroissement de la population estudiantine et au vieillissement du personnel enseignant et à l'application des textes sur la retraite des fonctionnaires, explique en grande partie la pénurie des enseignants du supérieur". Outre cet aspect qu'il décrie, il y a "les infrastructures en nombre insuffisants, le faible financement du secteur (Le budget alloué baisse d'année en année), l'effectif trop élevé des étudiants, la faible qualité de l'enseignement et l'agitation sociopolitique dans le milieu avec les nombreuses grèves qui perturbent les cours". Après avoir fait l'état des lieux et situé le déficit du personnel enseignant, le directeur des ressources humaines a expliqué les modalités et les procédures de recrutement. L'une des conditions sine qua non est l'obtention d'un doctorat de 3ème cycle ou un Phd et l'existence de postes budgétaires. Selon lui, le recrutement qui se fait dans le cadre d'une commission nationale a enregistré pour cette année, 614 places vacantes de poste budgétaire. C'est pourquoi, il a assuré que, face à ce déficit, des mesures ont été prises par le gouvernement. Ce sont entre autres, le retour au décrochage, la contractualisation, l'amélioration de la grille salariale. Concernant le dernier point qui a enregistré une évolution au niveau du nombre de candidats pour les deux dernières sessions, il a affirmé que le ratio d'encadrement reste malgré tout encore déficitaire.

CRA (Stagiaire) Achetez tout le journal

Le Nouveau Réveil

Le Nouveau Réveil © 2005. Tous droits réservés