Menu

  Le Nouveau Réveil - N°2195 - jeudi 16 avril 2009

Menu
 Rubriques
- Accueil
- Art et Culture
- Économie
- Politique
- Société
- Sport
- Galerie Photos
 Informations
- Contacts
 Archives
Mois :
Année :
   
KIOSQUE NUMERIQUE
Achetez l'intégralité du journal Le Nouveau Réveil
au format numérique  - 
Après la déclaration des délégués des FN - Le RHDP invite le clan présidentiel et les FN au respect de leurs engagements

jeudi 16 avril 2009

Imprimer l'articleEnvoyer l'article par E-mail
D
epuis quelque temps, certaines déclarations du clan présidentiel, appelant les patriotes à se mobiliser pour organiser l'insécurité et tendant à empêcher la tenue des élections en 2009, sont de nature à perturber le climat de paix et à compromettre la sortie pacifique de crise.

En outre, le mardi 14 avril 2009 l'opinion nationale et internationale a été informée de la décision des Délégués Généraux des Forces Nouvelles réunis à leur siège à Bouaké, de demander à Monsieur SORO KIGBAFORY Guillaume de démissionner de son poste de Premier Ministre de Côte d'Ivoire, avec en prime l'injonction de s'exécuter dans les 48 heures.

De plus les Délégués Généraux demandent au Premier Ministre de regagner Bouaké, la capitale du centre "pour se mettre à l'avant-garde de la lutte du peuple ivoirien pour l'amélioration de son vécu".

Le RHDP qui s'inquiète de ces déclarations tient à préciser ce qui suit :

1- le RHDP réaffirme qu'il tient à la sortie de crise pacifique en Côte d'Ivoire par des élections justes, transparentes et démocratiques.

2- le RHDP rappelle que l'Accord Politique de Ouagadougou (APO) a tracé la voie à suivre pour arriver à cette fin.

3- le RHDP invite en conséquence le clan présidentiel et les Forces Nouvelles à respecter leurs propres engagements, en appliquant scrupuleusement l'APO, notamment son quatrième avenant relatif aux questions militaires.

4- le RHDP, face aux souffrances du peuple ivoirien, écarte tout recours à la force armée qui ne ferait qu'aggraver la situation déjà dramatique et retarder le retour de la paix.

5- le RHDP demande au Président de la République, au Premier Ministre, au Président de la Commission Electorale Indépendante de fixer, sans délai, la date de l'élection présidentielle qui devra impérativement avoir lieu avant la fin de cette année 2009.

6- Le RHDP rappelle au Facilitateur, Son Excellence Blaise COMPAORE, sa responsabilité dans la conduite à son terme, du processus de sortie de crise.

7- Le RHDP se félicite des positions affichées par la France et les Etats-Unis d'Amérique, exhorte le Secrétaire Général de l'ONU, Son Excellence BAN Ki-moon et le Conseil de Sécurité, à appuyer et à faire aboutir le processus de sortie de crise en cours.

8- le RHDP invite enfin ses militants et sympathisants, les partis politiques, la société civile et tous ceux qui, épris de paix, veulent que des élections démocratiques s'organisent en 2009, à préparer lesdites élections et à se tenir prêts, mobilisés, pour toutes actions appropriées en temps opportun.

Fait à Abidjan, le 15 avril 2009
Pour le Directoire
Le Président

Alphonse DJEDJE MADY Achetez tout le journal

Le Nouveau Réveil

Le Nouveau Réveil © 2005. Tous droits réservés